ZAC Gagarine-Truillot – Ivry-sur-Seine

Ivry-sur-Seine – ZAC Gagarine-Truillot

Caractéristiques techniques
Maître d’ouvrage :
Ville d’Ivry-sur-Seine
Aménageur : EPA ORSA
Maître d’œuvre :
Agence VEA Architectes-Urbanistes
Paysagiste : Agence TER
Bureau d’études techniques Tous Corps d’État : EPDC
Acousticien : Jean-Paul Lamoureux
Plasticien : Stefan Shankland
Programme :
Renouvellement urbain du quartier Gagarine-Truillot
Mission :
Architecte coordinateur de la ZAC
Maîtrise d’œuvre des espaces publics
Surface :
12 Ha
Montant :
152 000 000 € HT
Calendrier :
Études en cours

La ZAC Gagarine-Truillot constitue une pièce urbaine stratégique faisant le lien entre le centre-ville, le secteur de la gare et le domaine de l’Hôpital Charles Foix, à la frontière avec Vitry-sur-Seine. Il s’agissait avant tout d’ouvrir le quartier, aujourd’hui enclavé, sur la ville grâce notamment à la création d’un nouveau maillage viaire et d’espaces publics de qualité.

Le futur quartier Gagarine-Truillot s’articule autour de la Place Gagarine, qui accueillera une offre commerciale et d’activités ainsi que la sortie Sud de la gare RER, et du Mail Gagarine reliant la Place à la rue Fouilloux plus à l’Est. Ce mail structurant fera la part belle aux circulations douces et à la végétation.

La mixité urbaine sera au cœur de ce nouveau quartier grâce à la création de logements en accession, de bureaux et de commerces. L’offre d’équipements publics sera aussi renforcée par la création d’un gymnase, d’un groupe scolaire, d’une crèche et la restructuration du groupe scolaire Joliot-Curie.

L’accent sera aussi mis sur la création d’espaces verts afin de renforcer l’offre existante, trop faible dans cette zone. Seront ainsi créés des squares et des jardins partagés, et l’ensemble des cœurs d’îlots seront végétalisés. L’opération comprendra la destruction complète de la barre Gagarine, mais aussi la réhabilitation lourde des bâtiments Truillot. La structuration de la ZAC s’opèrera à partir de la constitution d’îlots clairement définis qui permettront, via des jeux de percées visuelles, de mettre en lumière la dominante végétale des cœurs d’îlots.

Un franchissement du domaine ferré (Pont du Champ Dauphin) est actuellement à l’étude afin de pouvoir relier le quartier à la ZAC Confluences, située au Nord des voies ferrées.